It would be great if you could support us with a small donation.
It might not be much for you, but it would help us providing more and better interviews in the future.
With a little bit of your support we might be able to realize even more!

A continuation of last weeks interview!
Their new release, touring, their best & worse memories over the years & even their strongest temptations – read about them here!

Read Part 1 here


PART 2



Pour cet album, vous avez remasterisé toutes les chansons initialement sorties en tant que singles, n’est-ce pas ? Comment s’est déroulé le processus de remasterisation ? Y a t-il eu une chanson particulièrement difficile ?

CHISA : Eh bien, quand il s’agit de remasteriser, ce n’est pas comme si nous refaisions tout. Donc je suppose que ce n’est pas vraiment difficile pour les membres du groupe.

RIKITO : C’est difficile pour la personne qui fait le montage. 

SHOGO : Nous lui avons demandé d’ajuster les chansons pour qu’elles s’accordent avec RESISTED TEMPTATION. Il a donc travaillé à les modifier pour les adapter au son actuel.

RIKITO : Les personnes qui font ce travail nous comprennent en général.

CHISA : Nous avons travaillé avec un ingénieur étranger pour COME BACK TO YOU uniquement. Autrement, ACME a toujours travaillé avec le même ingénieur, et il fait presque tout notre mixage et toute notre remasterisation, donc il nous comprend.

Je vois. Nous aimerions également vous interroger sur la jaquette de l’album. Elle a l’air très cool ! On dirait aussi qu’il y a beaucoup de sens cachés, d’émotions et d’allusions. Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur cette jaquette ? Par exemple, comment s’est déroulé le processus de conception et quelle est l’histoire qui se cache derrière ?

HAL : J’ai dit au designer les mots-clés des paroles et je lui ai demandé d’essayer de faire quelque chose avec ces mots. Et à partir de ça, il en est arrivé à ça et c’était parfait (rires). Les mots-clés étaient “sombre”, “ailes”, “horloge” et “années 80” et voilà ce que ça a donné (rires). 

SHOGO : Pour la première fois avec ACME, on nous a dit que notre jaquette était cool (rires). C’est la toute première fois.

Pour continuer, nous aimerions vous interroger sur certains des événements et projets en ligne que vous avez réalisés. Depuis le début de la pandémie, vous avez participé et fait des directs sur YouTube chaque semaine pendant environ deux ans. Cependant, vous avez récemment commencé à diffuser une émission de radio (ACMESTATION) à la place. Pourquoi avez-vous décidé de passer de YouTube à la radio ?

ACME : Parce qu’on a commencé à faire de la radio.

HAL : Parce que nous avons un temps restreint pour nous réunir, il faut trouver le moment où tous les membres du groupe sont libres pour se rencontrer. Mais nous faisons l’émission de radio absolument chaque semaine.

CHISA : Nous avons déjà été invités à beaucoup d’émissions de radio, mais c’est probablement la première fois que nous en animons une. Après avoir décidé de le faire, nos emplois du temps ont également changé. Nous avons centré notre emploi du temps autour du jour où nous enregistrons pour la radio, car l’émission sera diffusée le dimanche quoi qu’il arrive donc nous devons absolument l’enregistrer (rires). Nous avons enregistré beaucoup d’épisodes avant d’aller en Amérique, et nous en avons même enregistré un pendant que nous étions là-bas.

Je vois. Alors comment avez-vous décidé de faire une émission de radio ? 

CHISA : Eh bien, nous voulions que de nouvelles personnes l’écoutent aussi. Nous avons décidé de faire quelque chose d’un peu différent de nos activités habituelles et de livrer nos chansons à de nouvelles personnes. C’est pour cela que nous avons choisi la radio. Nous avions l’impression que la radio était la meilleure option pour nous. 

HAL : Et nous pouvons toujours retourner sur YouTube. 

C’est vrai, vous en avez fait un récemment pour Halloween. Vous avez fait un Spécial Halloween sur YouTube, n’est-ce pas ? 

ACME : Effectivement. 

RIKITO : Oui, donc ce n’est pas comme si nous ne posterons plus jamais rien sur YouTube.

CHISA : Nous pouvons faire une émission sur YouTube juste avec nous quatre. Mais à la radio, nous avons la possibilité d’interagir avec beaucoup de personnes différentes, et je me demande si par ce biais nous pouvons atteindre des personnes qui n’écoutent pas ACME habituellement. C’est une chaîne de radio à Chiba, et c’est aussi pour cette raison que nous avons décidé de faire un concert à Chiba pour la première fois.

Oh, c’est génial ! Nous voulons aussi vous poser des questions sur l’émission YouTube spécial Halloween que vous avez faite récemment. Vous avez tous cosplayé différents personnages (CHISA en Giorno Giovanna, SHOGO en Loid Forger, RIKITO en Undertaker et HAL en Rengoku), n’est-ce pas ? Plus tard, SHOGO a partagé une autre photo de lui en cosplay d’Anya cette fois. Y a-t-il une raison particulière pour laquelle vous avez choisi de faire Loid plutôt qu’Anya sur YouTube ? 

SHOGO : En fait, on m’a dit de faire Anya pour mon autre projet. Après m’avoir dit de le faire, nous avons décidé d’en faire un en tant qu’ACME également. J’ai pensé que ce serait intéressant de faire la famille Spy x Family à moi tout seul, alors j’ai choisi de cosplayer le père (rires).

HAL : Ton autre projet ? C’est bien de ne pas créer la scène ?

SHOGO : Laquelle ? 

HAL : Celui qui joue dans RORSCHACH INC. Ce n’est pas SHOGO, mais son ami qui lui ressemble comme deux gouttes d’eau (rires).

SHOGO : (rires) Je ne sais pas comment dire, mais ça a commencé à devenir ennuyeux de mettre en place cette scène.

Comment avez-vous choisi vos personnages ? 

RIKITO : J’ai consulté notre maquilleuse, elle m’a conseillé plusieurs candidats, et j’en ai choisi un parmi eux. 

Quelles étaient les autres options ? 

RIKITO : Je ne connais pas les noms des personnages. En fait, j’ai appris l’existence d’Undertaker à ce moment-là. Pour être honnête, je n’y connais pas grand-chose en anime. Par contre, j’en sais beaucoup sur Slam Dunk.

Pourquoi n’avez-vous pas fait un personnage de Slam Dunk ?

RIKITO : Ce ne serait probablement pas aussi amusant de faire un personnage de Slam Dunk.

CHISA : Je pense qu’il voulait probablement être populaire.

RIKITO : C’est vrai. J’ai cosplayé celui-là parce que je voulais être populaire à coup sûr (rires).

CHISA : J’avais déjà fait ce cosplay une fois, et je me suis dit que je voudrais bien le refaire. Donc quand j’en ai eu l’occasion cette fois-ci, je me suis dit que ce serait bien de le refaire (rires). 

HAL : Je me suis dit que ça m’irait bien (rires). Je trouve ce personnage assez similaire à moi-même. Si un film devait être réalisé pour Demon Slayer, je jouerais probablement le rôle de Rengoku.

D’accord. Je suis très curieuse à propos d’une chose. Après le live sur YouTube, vous avez aussi pris des cheki, non ? HAL posait avec une télécommande (rires). Par hasard, était-ce censé être un katana ? (rires)

HAL : C’est un katana. La chose la plus proche d’un katana que j’ai pu trouver là-bas était une télécommande (rires). C’est étonnant que vous ayez à ce point fait attention (rires). J’ai été démasqué (rires).

Puisque nous parlons d’anime, y a-t-il un anime ou un manga auquel vous êtes accros actuellement ? RIKITO, vous avez déjà dit que vous ne regardiez pas beaucoup d’anime, mais y a-t-il une série ou autre que vous regardez ? 

RIKITO : Je ne regarde pas la télé (rires). Ces derniers temps, tout ce que je regarde c’est la Ligue majeure de baseball. 

CHISA : en ce moment je regarde CHAINSAW MAN. 

C’est très populaire, pas vrai ?

CHISA : Oui. Il n’y a pas longtemps j’ai aussi regardé Kamen Rider : Black Sun. 

HAL : C’est un anime ? 

CHISA : Une série. Elle est disponible sur Amazon Prime.

SHOGO : Dernièrement, c’est le nouveau Urusei Yatsura. J’ai aussi regardé Evangelion. Je n’ai jamais vu les films au cinéma, alors je les regarde. Et quand je n’ai rien à regarder, je laisse Rick et Morty en fond sonore. 

HAL : Tu ne regardes pas Bocchi the Rock? Où des lycéennes forment un groupe ensemble. Je faisais partie d’un groupe quand j’étais lycéenne.

ACME : (rires)

HAL : Donc ça me fait penser à moi. 

RIKITO : Tu n’es même pas allé au lycée (rires). 

HAL : Je me souviens que c’est ce que j’ai ressenti en lançant un groupe.

SHOGO : Celui avec l’oncle aussi. Uncle from Another World. Ils n’arrêtent pas de le refaire. Ils commencent, puis reviennent en arrière et recommencent. Je commence à en avoir un peu marre. Reincarnated as a Sword est intéressant, aussi.

HAL : Il y a aussi un anime appelé Yama no Susume, et on dirait qu’il a été créé juste pour moi. C’est une histoire d’écolières qui escaladent des montagnes. L’histoire se déroule dans ma ville natale et ils montrent des endroits que je connais, alors ça m’intéresse vraiment. Elles escaladent également des montagnes où je suis déjà allé.

Pour en revenir à l’émission Youtube spéciale Halloween, lors de cette émission, vous avez également fait un live Instagram séparé simultanément à celui sur YouTube. Pendant que vous montriez les vidéos de vos concerts sur YouTube, les fans pouvaient regarder vos conversations entre vous sur Instagram. J’ai trouvé que c’était une excellente idée.

ACME : Vraiment ? 

Je suis sûre que vos fans en étaient ravis. Comment en êtes vous venus à décider ça ?

RIKITO : CHISA a commencé ça soudainement. Pour augmenter le nombre d’auditeurs sur YouTube. 

CHISA : Je pense que la chaîne YouTube du groupe compte environ 18 000 abonnés. Mais j’ai environ 40.000 followers sur Instagram, donc je me suis dit que plus de personnes seraient notifiées là-bas, et je voulais leur faire savoir que nous faisions un live sur YouTube.

Cette année, vous avez également réalisé d’incroyables projets de collecte de fonds pour les anniversaires de RIKITO et de SHOGO : pour SHOGO, il s’agissait d’aider The Sloth Conservation Foundation (fondation pour la protection des paresseux) à construire un pont sur la canopée pour le passage des paresseux, et pour RIKITO d’aider le projet FreeRice du Programme Alimentaire Mondial de l’ONU. Ces deux projets ont connu un grand succès ! Non seulement la traversée Shogo-Gumi des paresseux a été réalisée, mais vous avez également atteint votre objectif de donner 1 million de grains de riz pour l’anniversaire de RIKITO ! Félicitations ! Comment avez-vous eu l’idée de ces projets ? 

SHOGO : Ce sont les fans qui les ont organisés.

RIKITO : Ce sont nous qui avons collaboré avec eux, au lieu de lancer nous-mêmes les projets. 

CHISA : Je pense que nous avons vraiment de la chance que les personnes qui aiment ACME aux États-Unis soient des gens merveilleux, et qu’ils aient créé une grande communauté. Ils aident aussi ACME dans un sens. Ils ont organisé un événement sponsorisé par des fans au Texas. Les fans voulaient louer un café et y organiser un événement, et nous avons collaboré. C’est un peu différent du Japon dans la mesure où nous pouvons faire beaucoup de choses grâce aux initiatives des fans. 

HAL : Nous avons fait des choses que nous ne pouvons normalement pas faire là-bas. Par exemple, nous avons joué à un jeu avec les fans où nous tendions les mains et essayions de les pousser vers le bas. Nous avons aussi fait un karaoké ensemble. 

Ça a l’air amusant. Prévoyez-vous de faire ce genre d’événement spécial au Japon également ?

CHISA : Je pense qu’il y a une différence dans les styles. Au Japon, beaucoup de gens, moi y compris, se sentent plus à l’aise lorsque les clients et les prestataires de services sont clairement séparés. Je pense qu’il y a probablement beaucoup de personnes aux États-Unis qui veulent essayer de faire des choses différentes, et il se peut que certaines d’entre elles ne fonctionnent pas bien, mais pour l’instant nous pouvons compter sur elles. Au Japon, tout le monde est un peu timide, donc c’est un peu difficile. 

HAL : De plus, au Japon les gens ne peuvent pas faire ces choses par eux-mêmes. Par exemple, ils ne peuvent pas simplement louer un café et nous demander d’y organiser un événement.

CHISA : Il y aurait à se soucier de beaucoup de choses. Mais je pense que le fait de pouvoir faire des choses différentes dans des pays différents est ce qui rend la chose si intéressante. 

Je comprends. Puisque nous avons parlé des paresseux précédemment, quel est votre animal préféré ? Et pourquoi ?

SHOGO : Les paresseux et les chiens. Parce qu’ils sont vraiment mignons (rires).

Tout le monde peut répondre les chiens, car ils sont vus comme animaux de compagnie, mais le paresseux est un peu surprenant.

SHOGO : Les paresseux vivent à leur propre rythme. Je veux vivre comme ça, moi aussi, pour toujours (rires). 

CHISA : J’aime aussi les paresseux. Je pense que c’est peut-être parce qu’ils sont vraiment rares. Il n’y en a pas beaucoup ici, alors quand j’en vois un de temps en temps, j’ai l’impression qu’ils sont vraiment rares. J’aime aussi les girafes. En théorie je les connais, mais quand j’en vois une, j’ai l’impression qu’elles sont étranges. Et les éléphants ont des yeux vraiment gentils, mais si vous regardez de près, je pense qu’ils sont plutôt effrayants, mais comme les girafes ont de longs cils, elles ont juste l’air gentilles (rires).

RIKITO : Bien sûr, j’aime les chiens, mais je préfère les bisons.

HAL:Pas les poissons ?

RIKITO : C’est différent. Le poisson, c’est le poisson.

ACME : Qu’est-ce que tu racontes (rires) ?

RIKITO : Le poisson, c’est le poisson. Donc ma réponse est le bison. Parce qu’ils sont cools. Il n’y en a pas beaucoup au Japon.

HAL : Quand j’ai mangé du bison aux États-Unis, ça n’avait pas bon goût. On peut manger leur viande.

RIKITO : Je ne veux pas dire comme nourriture (rires).

HAL : Les hippos

ACME : Pas les pandas ?

HAL : Je le garde secret, mais en fait ce sont les hippopotames. Malgré leur apparence, ils sont assez forts. Leur peau est également épaisse. En fait, ce sont eux qui tuent le plus de gens. Quand je suis allé au zoo d’Ueno il y a longtemps, j’ai été vraiment surpris parce qu’ils étaient plus grands que je le pensais. Et leur caca était incroyable, aussi. Ils dispersent leur crotte en tournant doucement leur queue. Et je suis tombé amoureux de ça (rires). J’aurais bien voulu être aussi sauvage. C’est très cool cette manière qu’ils ont de se soucier de rien. 

(rires) Je vois. Et y a-t-il des animaux dont vous avez peur ?

HAL : Les ours en montagne (rires). Je ne les déteste pas vraiment en tant qu’animaux, mais c’est la dernière chose que j’ai envie de rencontrer en montagne.

CHISA : Pour moi, ce sont les cafards. 

HAL : Tu ferais quoi, par exemple, si tu en voyais un chez toi ?

CHISA : Rien. Je me contente de le regarder. Mais c’est pour ça que je vis dans un endroit où il n’y a pas de cafards. Je ne voudrais absolument pas vivre dans une maison en bois. Je ne sais pas ce que je suis censé faire si j’en vois un chez moi.

HAL : Tu ne peux même pas lui taper dessus avec quelque chose ?

CHISA : Même pas, alors j’attendrais juste qu’il s’en aille de lui-même.

Gokiburijet (NdT : c’est un spray spécial contre les cafards) en criant. C’est comme ça que je m’en occupe. 

HAL : En criant (rires)

CHISA : Oui. En parlant d’animaux effrayants, si j’ai dit tout à l’heure que les girafes avaient des yeux gentils, mais qu’elles étaient en fait effrayantes, il y a une raison. Lorsque nous avons tous fait un voyage avec les fans, j’ai essayé d’emmener un poney sur la piste de course en le tenant devant les fans. À ce moment-là, tout le monde disait que le poney était trop mignon, mais quand j’y ai pensé, il était plutôt effrayant et il ronflait beaucoup (rires). Il était fort, et même s’il était plus petit qu’un cheval, il avait quand même une grosse tête. En y réfléchissant, il est certainement plus fort que moi. J’avais vraiment peur, donc j’ai aussi peur des poneys. Il avait aussi les yeux injectés de sang (rires). Il n’était pas du tout mignon. Je ne peux pas les supporter. J’ai même peur des poneys. 

SHOGO:Les singes et les serpents. Je ne peux pas.

CHISA : Tu t’es battu avec eux à travers la vitre (rires). 

HAL : Je ne sais pas pourquoi mais quand ils voient SHOGO, ils prennent une attitude intimidante. 

SHOGO : C’est ça. C’était vraiment comme ça. Je commence à leur dire des trucs du genre “hey toi”, et ils s’enflamment aussitôt, ce qui s’avère tellement drôle (rires). Je pense que c’est arrivé 5 fois dans le passé.

CHISA : En parlant de ça, les oiseaux détestent RIKITO. 

RIKITO : Oui, les oiseaux me détestent. C’est peut-être parce que je les fais griller (rires). Même les oiseaux d’apparence tranquille deviennent violents. 

SHOGO : Même s’il parle d’une voix normale, les oiseaux commencent à s’exciter. 

RIKITO : J’ai la manie d’être obstiné (rires). Quand j’en fais trop, les oiseaux se mettent en colère contre moi (rires). Je pensais qu’ils étaient semblables aux humains dans ce sens.

Avant de clore cette interview, nous aimerions vous poser quelques questions pour mieux vous connaître. D’abord, qu’est-ce que vous appréciez le plus chez les autres membres ? 

HAL : Je suis impressionné par l’incroyable capacité d’imagination de CHISA. C’est comme si, wow, tu arrives aussi à y penser de cette façon. Il est capable de penser aux choses d’une manière dont je n’arrive pas. De plus, comme RIKITO est du Kansai, les gens pourraient s’attendre à ce qu’il soit le boke (homme drôle) alors qu’il est étonnamment doué pour être le tsukkomi (homme sérieux). S’il est trop enthousiaste et essaie de se lancer, il échoue généralement (rires). Il a également de bonnes capacités de communication. Et puis, merci beaucoup de venir avec moi à la montagne de temps en temps, RIKITO (rires).

CHISA : SHOGO en sait beaucoup sur les bons restaurants. Peu importe que nous parlions à la radio ou dans une interview comme celle-ci, il a probablement son propre système de classement et il vous donnerait les restaurants jusqu’à un certain rang, mais ne vous apprendrait pas ceux qui sont au-dessus de ce rang (rires). Il pense probablement que certains restaurants sont trop délicieux pour en parler aux autres, mais il en parle aux membres (rires). HAL nous ouvre la voie vers de nouvelles choses.

RIKITO : C’est vrai. Il met l’ambiance.

CHISA : De plus, je ne peux pas dire de combien d’années, mais HAL et moi sommes le plus vieux et le plus jeune du groupe. Avoir quelqu’un de plus âgé que moi dans le groupe, c’est comme avoir un modèle à suivre. Je vois que si je vis comme ça, je peux toujours faire partie d’un groupe, peu importe le nombre d’années qui passent. Après tout, les membres d’un groupe s’inquiètent généralement de savoir s’ils pourront continuer l’année suivante, ou 5 ans plus tard, ou pendant combien d’années. Mais, comme prévu, le fait d’avoir un modèle à vos côtés vous donne un grand sentiment de sécurité.

HAL : Tu t’en rends compte à l’avance si les choses deviennent trop incontrôlables. Par exemple, je n’arrête pas de radoter (rires). 

CHISA : Et la famille de RIKITO. RIKITO a une famille merveilleuse qui soutient énormément ACME.

RIKITO : Personnellement, merci d’aller aux sources chaudes avec eux et de vous entendre avec ma famille. Ma famille a tendance à y aller un peu fort, alors je veux remercier les membres d’être amicaux avec eux.

HAL : Lors de l’anniversaire de RIKITO, nous avons également reçu des messages LINE envoyés directement par sa mère, disant qu’elle voulait faire ce genre de surprise, et elle a envoyé un script pour ça (rires). 

RIKITO : Merci de l’avoir accepté (rires). 

Pour notre dernière question, pouvez-vous nous parler de vos attentes pour votre prochaine tournée et votre nouvel album ? 

HAL : Je fais toujours plein de choses différentes, comme la radio, etc., mais au final, ce que je fais le mieux, c’est interpréter ma musique et écrire de bonnes chansons. La meilleure façon d’en profiter, ce sont bien sûr les concerts. Même si vous habitez loin, puisque nous nous rapprochons déjà de vous avec cette tournée, pensez à nous donner une chance. Si vous venez, je suis sûr que vous ne le regretterez pas. Si vous pensez que nos CD, nos émissions de radio, etc., peuvent être cool, alors le concert ne vous décevra certainement pas. C’est pourquoi si vous y croyez et venez à nos concerts, je pense que vous pouvez en tirer le meilleur parti (rires).

CHISA : Je suis d’accord. Jusqu’à ce que l’album soit fini et sorti, il n’est fait qu’avec la force des membres et du staff. Après sa sortie, nous pourrons rencontrer les personnes qui nous ont toujours soutenus et leur montrer notre nouvelle chanson. En participant à des émissions de radio et à des interviews comme celle-ci, j’espère que nous pourrons également présenter notre nouveau travail aux personnes que nous n’avons pas encore rencontrées. J’attends cela avec impatience.

RIKITO : Vu que les setlists changent radicalement d’une région à l’autre, je pense que chaque concert naît de ce moment, donc il devient un moment spécial. C’est ça que je veux que les gens attendent avec impatience. Je vous invite donc à attendre ce moment et à venir nous rendre visite dans différents endroits.

HAL : Je pense qu’il y aura également une session de questions-réponses pendant les talk-shows de la deuxième partie, ce qui me semble être une bonne occasion. Si vous avez quelque chose en tête, n’hésitez pas à nous le demander. Il y a parfois des questions en anglais. Ou alors, les gens nous demandent de lire des choses en anglais (rires).

CHISA : Le Japon a rouvert ses frontières aussi.

RIKITO : Oui. Nous n’apprécions pas seulement les concerts, mais nous prenons aussi le temps de partager ce plaisir avec les membres du groupe. Alors attendez avec impatience non seulement les concerts, mais aussi les talk-shows.

SHOGO : J’espère que les habitants de chaque région viendront nous voir. La dernière fois que nous sommes allés à Sendai, il n’y avait même pas une seule personne du coin (rires). Il n’y avait que des gens de Tokyo et des villes voisines. Je leur en suis très reconnaissant, mais j’espère que les locaux viendront aussi cette fois-ci. J’ai hâte d’y être, et je veux continuer à faire de mon mieux à l’avenir aussi. 

Notre entretien se termine ici. Merci beaucoup de nous avoir accordé autant de temps pour cette interview.

ACME : Merci beaucoup.

Interview: Gamze, Chris
Translation: L-A.

ACME OFFICIALACME OFFICIAL TWITTER
YouTubeSpotify

It would be great if you could support us with a small donation.
It might not be much for you, but it would help us providing more and better interviews in the future.
With a little bit of your support we might be able to realize even more!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s