It would be great if you could support us with a small donation.
It might not be much for you, but it would help us providing more and better interviews in the future.
With a little bit of your support we might be able to realize even more!


Successful with D’ESPAIRSRAY and Angelo, Karyu is now challenging the music scene as a solo artist. We had the pleasure of asking him about his past as well as his future plans!


Merci beaucoup d’avoir accepté cette interview avec nous. Après la séparation de D’ESPAIRSRAY et la pause d’Angelo, vous avez décidé de suivre votre propre chemin cette fois, ce qui semble très excitant. Comment vous sentez-vous à l’idée de recommencer de zéro ?

Je me sens vraiment très excité parce que c’est une bonne occasion de me mettre au défi d’explorer un nouveau potentiel caché en moi.

N’est-ce pas une sensation complètement différente de monter seul sur scène en tant qu’artiste solo et de monter sur scène avec les autres membres du groupe ?

Si. C’est totalement différent. Il faut utiliser des méthodes différentes, plus particulièrement quand on arrive sur scène et quand on la quitte. C’est pourquoi je veux vraiment acquérir plus d’expérience afin d’améliorer mes performances scéniques en tant qu’artiste solo. 

Vous avez joué trois chansons de D’ESPAIRSRAY lorsque vous avez fait une apparition dans l’émission de musique en ligne “YK Stream ‘22”. Cela faisait un moment que vous n’aviez pas joué ces chansons devant des gens, n’est-ce pas ? Cela vous a-t-il rendu nostalgique ?

Effectivement. C’était la première fois que je jouais des chansons de D’ESPAIRSRAY depuis le revival d’un jour à un événement qu’Angelo avait organisé en 2014. Ça m’a rendu nostalgique, mais en même temps les chansons ne me paraissaient pas vieilles. J’ai réussi à leur ajouter une touche de nouveauté et je débordais d’excitation lors de leur performance.

Vous avez été actif au sein de la scène musicale depuis assez longtemps maintenant. Avez-vous remarqué des changements au fil des ans ? Par exemple, prenons la façon dont les groupes et les fans communiquent entre eux. Il y a eu beaucoup de changements grâce aux réseaux sociaux comme Twitter, n’est-ce pas ? Maintenant que vous avez également commencé à utiliser Twitter, que pensez-vous de la distance entre vous et vos fans ?

En parlant de changements dans la scène musicale, je dirais que de moins en moins de groupes se mettent au défi d’aller à l’étranger de nos jours. Grâce à Twitter et Instagram, maintenant je peux non seulement entendre ce que mes fans Japonais ont à me dire, mais aussi mes fans étrangers en une demi seconde, ce qui me fait vraiment plaisir.

Vous fournissez beaucoup de contenu à vos fans sur votre website, notamment des streaming en direct, des vidéos et même une fonction de chat. Vous êtes vraiment dévoué à vos fans, n’est-ce pas ?

Je fais de la musique depuis de nombreuses années maintenant, donc je crois qu’au fil de temps, j’ai réussi à construire une bonne relation avec mes fans. Je suis heureux de pouvoir créer un lieu où tout le monde peut s’amuser et être heureux à travers l’artiste et la personne qu’est “Karyu”.

De plus, le nom de votre fanclub est “K’RONE” (Krone : “couronne” en allemand), n’est-ce pas ? Vous avez mentionné sur Twitter que vous aimez l’allemand, mais pourquoi avoir appelé votre fan club “K’RONE” ?

Avant même de choisir le design et le nom de mon fanclub, j’avais déjà décidé d’utiliser cette langue allemande que j’aime comme concept. Et quand j’ai commencé à chercher des mots spécifiques qui me plaisent, je suis tombé sur le mot “KRONE”. J’ai cherché son sens et j’ai découvert que ça signifiait “couronne”, mais qu’on pouvait aussi le traduire par le mot japonais “kyokuchi”, qui signifie “le point culminant”. Ce mot japonais auquel je fais référence décrit l’endroit qu’on atteint après avoir mis tous nos efforts dans quelque chose. Je peux donc faire un lien entre la signification de ce mot et mon expérience qui m’a amené là où j’en suis maintenant en termes de relation avec mes fans. Enfin, j’ai ajouté un ’ pour créer un nom original qui a aussi l’air cool en termes de stylisation. C’est pourquoi le nom de mon fanclub est “K’RONE”.

Vous avez fait une tournée en Amérique et en Europe avec D’ESPAIRSRAY, n’est-ce pas ? Cela fait 10 ans, mais peut-être vous souvenez-vous de différences entre les fans américains et européens ? 

Je ne me rappelle pas de différences particulières entre les fans américains et européens, mais je me souviens qu’ils étaient tous les deux extrêmement passionnés et tout simplement les meilleurs. Et j’ai l’impression d’avoir besoin de vivre à nouveau cette expérience de jouer devant des fans comme eux.

De nombreux websites étrangers qui publient des articles en lien avec la musique japonaise et le visual kei ont écrit sur votre retour. Nous avons vu des articles dans plein de langues différentes. Alors que vous avez sorti de nombreux CD à l’étranger et que vous avez également fait une tournée là-bas avec D’ESPAIRSRAY, vous vous êtes principalement concentré sur le marché japonais avec votre groupe suivant, Angelo, n’est-ce pas ? Nous trouvons incroyable que vous ayez beaucoup de fans à l’étranger, peu importe le nombre d’années qui se sont écoulées.

Oui, j’en suis vraiment reconnaissant. Ça me rend vraiment heureux. C’est pourquoi je veux vraiment me produire à nouveau devant des fans de différents pays un jour.

Après avoir été actif dans l’industrie de la musique pendant aussi longtemps, y a-t-il quelque chose qui vous met encore mal à l’aise ?

Je ne suis pas très doué avec les relations humaines. Cependant, si j’ai pu démarrer mes activités en solo c’est grâce à toutes les personnes qui m’ont aidé, alors je crois que j’ai vraiment besoin de chérir les relations humaines à partir de maintenant.

D’un autre côté, qu’aimez-vous le plus dans le fait d’être musicien ?

Le fait que je puisse créer ma propre musique et m’exprimer à travers elle. De plus, il n’y a rien de mieux que d’avoir des gens du monde entier qui vous aiment non seulement en tant que musicien, mais qui aiment aussi la musique que vous faites.

Pour clore cette interview, pourriez-vous nous parler de vos attentes et espoirs concernant votre projet solo ?

Je suis rempli d’espoir, car j’ai de grandes attentes en ce qui concerne ma musique et toutes ces possibilités cachées à l’intérieur de moi que je peux exprimer par son biais ; et c’est excitant de les voir lentement prendre forme. C’est pourquoi je m’amuse déjà beaucoup avec mes activités en solo.

Enfin, merci de dire quelques mots pour vos fans étrangers. 

Nous n’avons pas pu nous voir depuis un bon moment maintenant, mais mon rêve de faire des concerts partout dans le monde n’a pas changé. Je ferai de mon mieux pour pouvoir à nouveau profiter de cette même musique avec des gens de plein de pays différents. Merci de garder un œil sur mes activités futures. Nous nous reverrons à coup sûr !

Interview: Jenny
Translator: L-A

Karyu OFFICIALKaryu OFFICIAL TWITTER
Online StoreInstagram

It would be great if you could support us with a small donation.
It might not be much for you, but it would help us providing more and better interviews in the future.
With a little bit of your support we might be able to realize even more!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s